Skip to Questions

Questions / Réponses

Q

Comment optimiser ses tris sur Google en limitant le bruit ?

Last Updated: Nov 15, 2010  |  302 Views

Was this helpful? 2   0
A

Answer

Google opère sur du texte intégral. Tous (ou presque) les mots sont des points d'entrées. Son index contient des milliards de pages totalement hétérogènes et ces pages ne font l'objet d'aucun processus éditorial standardisé. Le critère de sélection massif de Google pour les classer reste leur notoriété. Elle est proportionnelle aux nombres de liens qui pointent sur ces pages. C'est un critère parfois opérationnel, parfois insufisant, parfois pénalisant surtout pour les requêtes qui donnent plus d'un millier de résultats (la plupart des requêtes).

Pour limiter ce bruit, il faut utiliser les champs communs à toutes les pages web et exploitables par Google :

1. Le titre des pages : quelles sont les pages dont le titre contient tel(s) mot(s) ?

2. L'url : quelles sont les pages dont l'url contient tel(s) mot(s) ?

3. Le nom de serveur (ex.: http:www.univ-brest.fr) : quelles sont les pages publiés sur ce serveur qui contiennent tel(s) mot(s) ?

4. Le nom de domaine (.fr, .org, .ca etc.) 5. Les ancres (mots clicables reliés par un lien à une autre page)

6. Les liens : quelles sont les pages qui pointent sur telle page ?

Il faut également entrer plusieurs mots et bien les choisir en préférant les termes discriminants (rares et/ou précis) aux termes communs et génériques.

Exemple : Une requête sur google avec le terme « socio-technique » renvoie directement aux travaux du Centre de sociologie de l’innovation de l’Ecole des Mines de Paris. C’est un excellent terme pour repérer - en une seule requête - une partie de leurs travaux, ou des travaux de ceux qui s’y réfèrent. Utiliser le chaînage des caractères : "-" En enserrant une suite de mots entre des guillements, vous demandez à Google de considérer ces mots comme une expression

Answered by Hervé Le MenBookmark and Share

Other Answers / Comments (0)